Autour des toits professionnels | Les causes de dégradations de votre toit

Les types
de toits

Nos équipes commerciales et techniques techniques ont la parfaite connaissance de tous les types de toits : étanchéité, couverture et zinguerie.

C’est une particularité qui nous caractérise et qui représente une de nos principales différences.

Elle nous permet d’intervenir dans les meilleurs délais et de réaliser des diagnostics et des interventions sans avoir à faire appel à de la sous-traitance.

Type
ÉTANCHÉITÉ

Dans le domaine des toits professionnels, les toits terrasses, remplissent une double fonction d’isolation thermique et d’étanchéité.

Ils peuvent être accessibles ou non.
Les terrasses dites accessibles pour la circulation des usagers et les terrasses dites non accessibles où l’accès est strictement limité à la maintenance.
Quel que soit le type de toit terrasse, ce dernier doit accueillir un revêtement d’étanchéité. Le type de matériau d’étanchéité utilisé dépend aussi de son support (bois, béton, bac acier) et de son mode de fixation (mécanique, soudé, lesté …).

Il existe 4 grands types de matériaux d’étanchéité :

  • L’étanchéité bitumineuse : il s’agit du revêtement le plus utilisé en France. Il offre un bon rapport qualité/prix tant au niveau du prix produit que du temps de pose. Il se travaille à la flamme, ce qui nécessite une attention particulière compte tenu du risque feu existant. Sa résistance au poinçonnement est relativement importante et le matériau présente des propriétés de dilatation satisfaisantes.
  • L’étanchéité PVC : ce type de revêtement représente aujourd’hui plus de 25% des surfaces de toiture posées. Ce matériau a de nombreuses qualités : il est souple et léger, assure une très bonne dilatation, une grande durabilité (supérieure à 30 ans). En outre sa mise en œuvre à l’air chaud permet d’améliorer de très loin la sécurité et les conditions de travail des opérateurs sur le chantier. Une vigilance particulière est à apporter sur le système de fixations qui mal posé, peut provoquer des perforations par le dessous de la membrane au niveau des rails de fixations.
  • L’étanchéité EPDM : matériau très souple et résistant il assure une bonne dilatation. A La Compagnie des Toits nous travaillons avec un fournisseur proposant un procédé unique. A l’issue d’un relevé 3D que nous réalisons, le fournisseur produit l’étanchéité en usine en réalisant tous les ouvrages de soudure dans ses ateliers. Livrée sur le chantier, la membrane n’a plus qu’à être déroulée, marouflée et fixée en tête de relevés. Les opérations de vulcanisation sur chantier sont extrêmement limitées assurant ainsi une étanchéité optimale. Il s’agit du meilleur rapport qualité/ prix – fourni/posé pour les étanchéités de moins de 300M². Nous sommes poseurs agrées en Ile de de France. Nous posons également pour de plus grandes surfaces avec d’autres fournisseurs agréés.
  • Les systèmes d’étanchéité liquide : ce type d’étanchéité communément appelé les Résines, est utilisé principalement pour les applications difficiles à réaliser avec des membranes d’étanchéité traditionnelles. Nous les utilisons notamment pour de très petites surfaces techniques (avec de nombreux points de détails par exemple) comme les balcons ou les terrasses. Ce système est délicat à poser car il nécessite des conditions d’hygrométries particulièrement strictes. En outre une attention particulière doit être apportée au travail de finition.

À La Compagnie des Toits, nous maitrisons parfaitement la gestion du cycle de vie de ce type de toit.

Type
couverture

La couverture d’une manière générale assure l’étanchéité du bâtiment.
Elle doit être à la fois, robuste pour résister par exemple aux conditions météorologiques et intempéries diverses et pérenne dans le temps. L’esthétisme peut être aussi un facteur à considérer. Quels que soient les éléments, leurs formes doivent simplifier l’évacuation des eaux pluviales.

Il existe différents types de couverture de toit. Le choix des matériaux dépend de critères techniques (pente par exemple) et de particularité historique locale.

Parmi ces matériaux, on peut citer les tuiles, canal, mécaniques, les ardoises, les bacs acier, les tôles ondulées ou encore le fibrociment.

Nos agences interviennent fréquemment sur ce type de toit pour des réparations comme pour leur entretien.

  • Avantages des matériaux de couverture traditionnels : ardoises, tuiles, …utilisés depuis toujours, ils représentent LE Matériau de toiture par excellence. Alliant esthétique et très bonne tenue dans le temps ils sont les témoins des pratiques historiques et des zones géographiques spécifiques. Leur mise en œuvre répond souvent aux exigences urbanistiques. La durée de vie de ces matériaux est de 30 ans voire plus si la mise en œuvre est conforme et si le toit est entretenu tout au long de sa vie.
  • Avantages des matériaux de couverture industriels : bac acier et fibro ciment.

* Pour le bac acier les avantages sont multiples : matériau typique des zones industrielles sa durée dans le temps est excellente (plus de 30 ans) et sa mise en œuvre relativement rapide ce qui assure un très bon rapport qualité prix. Le nombre de coloris et la possibilité que le bac soit isolé (« panneau sandwich ») en font un matériau très prisé notamment dans les zones industrielles. L’existence d’un grand nombre de pièces pré fabriquées en usine rend l’étanchéité plus certaine et plus rapide à installer.

* Le fibro ciment est le matériau de couverture parmi les moins chers du marché. Ce matériau très « rustique » a souvent été utilisé pour des applications agricoles. Il est souvent utilisé pour des bâtiments n’ayant pas de contraintes d’isolation particulières notamment pour du stockage … A noter que le fibro ciment est souvent assimilé à l’amiante qui faisait partie de sa composition jusqu’en 1997. Depuis les plaques produites par l’industrie et posées par nos soins n’en contiennent plus.

Type
zinguerie

Le zinc en toiture et en toiture professionnelle reste un système faisant partie des matériaux récents et plutôt nouveaux sur le marché car il a fallu obtenir le traitement idéal afin d’éliminer toute oxydation avant de pouvoir l’employer comme un matériau de couverture. Les toits en zinc sont des toits particulièrement techniques et soumis à des contraintes mécaniques de dilatation des matériaux. Toiture « noble » par excellence, ce type de toit requiert des compétences spécifiques de soudure et de façonnage.

Les techniciens de La Compagnie des Toits sont formés à ce matériau car il demande une grande connaissance et nécessite des finitions irréprochables.
Il existe 2 grands types de toit en zinc :

  • Le zinc en joint debout : Les feuilles de zinc sont fixées entre elles grâce à un système de plis aux jonctions des plages. Ce qui les rend toutes reliées mécaniquement entres elles. Il s’agit d’un type de toit peu propice à la maintenance dans la mesure où lors d’une intervention sur une plage en zinc il y a une effet domino qui implique de démonter quasiment la totalité de la toiture.
  • Le zinc à tasseau : les feuilles de zinc sont posées en forme de bac et reliées entre elles par un système de recouvrement avec couvres joints. Ce type d’assemblage rend possible le démontage par partie indépendante, du toit.