Métier | Études | Recherches de fuite

Recherches de fuite

Recherches de fuite

Une infiltration sur un toit professionnel peut être très rapidement synonyme de sinistres aux conséquences désastreuses. S’assurer des causes précises d’une fuite c’est permettre la mise en place d’une solution durable assurant la continuité de votre activité, la sécurité des biens et des personnes qui occupent le bâtiment.

 Les techniciens de La Compagnie des Toits sont équipés de tous les matériels nécessaires pour la bonne réalisation de leurs interventions et maitrisent parfaitement chacune des techniques expertes : recherche par fumigène, mise en eau, caméra endoscopique ou encore par contrôle visuel.

par
CONTROLE VISUEL

Cette recherche de fuite ne nécessite pas de matériel spécifique en dehors des grilles d’audit La Compagnie des Toits, établies en interne. Il s’agit de la « matrice » de toute recherche de fuite faisant appel aux procédés techniques décrits ci-après.

Les procédures sont les suivantes :

  • Définition en amont de la surface ou zone suspectée après identification précise de l’aval de la fuite.
  • Mise au propre des différentes surfaces : élimination des éléments dérangeants …
  • Dépose pour réemploi d’éléments si nécessaire, réalisation de carottage de complexe d’étanchéité …
  • Investigations procéisées, analyses spécifiques, recommandations

Ce type de recherche est notamment plébiscité pour confirmer un pré-diagnostic réalisé antérieurement où il n’y a pu avoir accès aux éléments en toiture pour des raisons d’accès ou de sécurité.

par
par

par
fumigène

Seuls les toits terrasses (toits plats) sont concernés par cette méthodologie. La recherche de fuite par fumigène est une technique de diagnostic mise en œuvre dans le cas d’étanchéités reposant sur un support en béton. Cette technique nécessite la mise en place d’une méthodologie rigoureuse ainsi que la réalisation d’un carottage préalable du complexe d’étanchéité.

Plusieurs éléments sont à prendre en compte dans ce processus d’investigation : le support, le type d’étanchéité et la couche de protection.

Au préalable de la mise en œuvre du fumigène, une analyse visuelle de la toiture permet de « quadriller » le toit afin de prioriser les zones à investiguer. Cette analyse repose sur les grilles utilisées pour la recherche de fuite par contrôle visuel.

À noter qu’avec les étanchéités lestées (graviers et dalles) qui offrent peu de visibilité sur l’état réel des membranes, seule cette technique permet un diagnostic fiable en identifiant précisément les points d’infiltrations.

par
mise en eau

Cette méthode est mise en place pour trouver l’origine de fuites difficilement décelables.  On distingue 3 protocoles :

  • La mise en eau simple : reproduction de l’effet de la pluie par le versement d’eau sur la zone suspectée.
  • Les colorants de marquage : identique au protocole précédent. Seul un colorant est ajouté afin de distinguer plus précisément le cheminement de l’eau du point d’infiltration en toiture au point de sortie à l’intérieur du bâtiment.
  • Le Luminat : mélangé à l’eau, il s’agit d’un produit incolore qui se détecte grâce à une lampe à UV.

Afin d’être le plus efficace possible cette technique de mise en eau nécessite d’abord une analyse précise du toit ainsi que des zones potentiellement fuyardes. Cette analyse est effectuée sur la base d’une cartographie spécifique des pathologies en toiture. (cf. Contrôle Visuel). Une fois la partie de toiture fuyarde identifiée, une dernière investigation visuelle est réalisée afin de resserrer la zone de réparation.

par
par

par
caméra endoscopique

Cette recherche de fuite ne s’applique que pour les évacuations d’eaux pluviales (descentes, pied de chute, regards) et permet l’accès à des zones dites « inatteignables ».

Son protocole de mise en place est aisé : la caméra est simplement introduite dans le conduit suspecté.

Cette technique est extrêmement appréciée car elle permet de :

  • Remonter de manière exacte à la source de la déperdition d’eau
  • Réaliser des prises de vue de la partie endommagée (fissures, trous…)
  • Émettre un diagnostic précis et immédiat du dysfonctionnement(rupture, usure, engorgement, corrosion, obstruction,)
  • Enregistrer les anomalies sur un support numérique
  • Limiter les perturbations potentielles occasionnées par la recherche (car non destructive et non salissante).

Témoignage client

Sophia L.
Gestionnaire de copropriété
Cliente depuis 2016

On ne voyait pas le bout du tunnel !

Sophia L., gestionnaire, reprend une copropriété qui connait des problèmes de fuite récurrents. Après plusieurs années à rassembler les fonds et convaincre les copropriétaires, le toit est entièrement refait (320M²). Quelques temps plus tard : de nouvelles fuites se déclarent !! Cauchemar.

Une copropriété à bout, un gestionnaire perdu…  A court d’argument, un expert d’une compagnie nationale est nommé et demande à la Compagnie des Toits d’intervenir pour établir un diagnostic complet et fiable. En suivant un protocole interne spécifique, notre rapport met en lumière plusieurs anomalies importantes dont de graves malfaçons.

Grâce à la solidité et à la pertinence du rapport, l’assurance prend en charge le changement complet du toit quelques mois plus tard !

vous êtes en
bonne compagnie !