Autour des toits | le 15 août 2021

(DTU 43.1) Étanchéité des toitures avec éléments porteurs

Le Document Technique Unifié (DTU) 43.1 - " Étanchéité des toitures terrasses et toitures inclinées avec éléments porteurs en maçonnerie en climat de plaine " contient des spécifications qui, suivies par l’entreprise, sont réputées permettre la réalisation d’un ouvrage conforme aux attentes du maître d’ouvrage (stabilité, usage, pérennité). Il est d’application volontaire et destiné à être incorporé dans les marchés de travaux. Tour d’horizon des généralités du DTU 43.1.

Domaine d’application :

Le DTU 43.1 dans sa version de 2004, donne les prescriptions de mise en œuvre d’étanchéité de toitures terrasses (pente inférieure ou égale à 5%), de toitures inclinées (pente supérieure à 5%), réalisées sur des éléments porteurs en maçonnerie conformes au DTU 20.12.  

Le DTU 43.1 est applicable :

  • Aux rampes, escaliers et gradins.
  • Aux toitures de bâtiment d’usage courant, mises en œuvre en France métropolitaine en climat de plaine, hors celles sur locaux à température contrôlée inférieure à 0°C.
  • Aux toitures sur lesquelles l’action du vent est inférieure ou égale à 4 712 Pa (unité Pacal), à moins de comporter une protection lourde.
  • À tous les ouvrages situés dans toutes les zones sismiques.

Classifications des toitures-terrasses

Les toitures-terrasses visées par le présent DTU peuvent être classifiés selon plusieurs critères (pente, climat, accessibilité) :

Classification en fonction des pentes des parties courantes :

  • Toitures-terrasses à pente nulle.
  • Toitures-terrasses plates : pente de 1 à 5 % limites incluses.

Classification en fonction du climat :

  • Toitures-terrasses sous climat de montagne : ce sont les toitures-terrasses des bâtiments caractérisés par des sollicitations climatiques spécifiques au climat de montagne (présence de neige pendant une longue durée de l’année).
  • Toitures-terrasses en dehors du climat de montagne : ce sont les toitures-terrasses des bâtiments ne répondant pas à la définition précédente.

Classification en fonction de leur accessibilité :

  • Toitures-terrasses inaccessibles (pente nulle admise) : toitures-terrasses qui ne reçoivent qu’une circulation réduite à l’entretien du revêtement d’étanchéité ou d’accessoires de toitures.
  • Toitures-terrasses accessibles à la circulation piétonnière et au séjour, dites toitures-terrasses piétonnes : dans le cas général, la pente minimale est de 1 %.
  • Toitures-terrasses techniques ou à zones techniques (pente nulle admise) : ce sont les toitures-terrasses servant de passage fréquent en vue de l’entretien des installations.
  • Toitures-terrasses accessibles à la circulation et au stationnement des véhicules légers : les véhicules légers sont conventionnellement caractérisés par une charge maximale de 2 tonnes/essieu.
  • Toitures-terrasses accessibles à la circulation et au stationnement des véhicules lourds : les véhicules lourds sont conventionnellement caractérisés par une charge supérieure à 2 tonnes/essieu.
  • Toitures-terrasses-jardins.

Les matériaux nécessaires à la mise en œuvre :

Voici une liste non-exhaustive des matériaux nécessaires à la mise en œuvre d’une étanchéité des toitures-terrasses et toitures inclinées avec éléments porteurs en maçonnerie en climat de plaine :

  • Matériaux pour pare-vapeur : enduit d’imprégnation à froid (EIF), enduit d’application à chaud (EAC), etc.
  • Matériaux pour isolation thermique : isolants supports d’étanchéité, isolant pour isolation inversée, etc.
  • Matériaux pour revêtement d’étanchéité : enduit d’imprégnation à froid (EIF), enduit d’application à chaud (EAC), etc.
  • Matériaux pour couches d’indépendance, de semi-indépendance et pour écran thermique, etc.
  • Matériaux pour protection d’étanchéité : granulats pour protection meuble, dalles pour protection d’étanchéité, etc.
  • Matériaux pour ouvrages annexes : métaux pour accessoires divers, matériaux pour butées des panneaux isolants, etc.
  • Costières de lanterneaux.

Cet article met en avant l’essentiel du DTU 43.1. Il ne remplace en aucun le document normatif. Vous pouvez obtenir l’ensemble du Document Technique Unifié auprès de l’AFNOR ou du CSTB.


Vous avez une problématique avec votre toit professionnel ?
Une urgence, un besoin d’intervention, une question ?
Prenez contact avec l’une de nos agences.

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le avec vos amis !
Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin