Autour des toits | le 30 septembre 2021

Trappe de désenfumage : sécurité & réglementation

Une trappe de désenfumage est un dispositif mécanique ou manuel de sécurité incendie en métal (acier, aluminium) et/ou matériau composite (polyester, polycarbonate, PVC).

Utilisation des trappes de désenfumage

Une trappe de désenfumage est un dispositif mécanique ou manuel de sécurité incendie en métal (acier, aluminium) et/ou matériau composite (polyester, polycarbonate, PVC), permettant :

  • D’évacuer les fumées toxiques pour éviter qu’elles se propagent.
  • De faire entrer de l’air de l’extérieur et donc d’apporter de l’oxygène dans un bâtiment normalement clos.
  • De contribuer à maintenir une température supportable.
  • De faciliter la sortie des personnes en réduisant l’opacité de la fumée.

Ces installations peuvent aussi servir de voie d’accès pour les sapeurs-pompiers.

Fonctionnement des trappes de désenfumage

Les trappes de désenfumage ont pour objectif de réduire la propagation d’un feu en évacuant vers l’extérieur la chaleur, les gaz et fumées.

Quatre types de méthodes de désenfumage existent :

  • Le désenfumage naturel / naturel .
  • Le désenfumage naturel / mécanique.
  • Le désenfumage mécanique / naturel.
  • Le désenfumage mécanique / mécanique.

Nous contacter pour en savoir plus.

Désenfumage : loi et réglementation

Conformément aux dispositions de loi en matière de sécurité incendie, l’installation et la maintenance des trappes de désenfumage est obligatoire. Cette obligation concerne les établissements recevant du public (ERP), les immeubles de grandes hauteurs (IGH), les parcs de stationnement couverts, les locaux professionnels…

Le désenfumage est également régi par différentes normes. Ainsi, les Dispositifs d’Évacuation Naturelle des Fumées et de la Chaleur ou DENFC, dépendent de la norme EN 12101-2. Cette norme détermine les règles relatives au choix du type de matériel utilisé, à son installation, sa maintenance et son exploitation.

Les bâtiments commerciaux et industriels ainsi que les ERP, doivent répondre au décret 92-332, datant du 31 mars 1992, en ce qui concerne la sécurité incendie. L’installation de trappes et le désenfumage sont soumis eux aux articles R.235-4-8 du Code du travail et n°14 de l’arrêté du 5 Août 1992. Ces articles prévoient la présence d’au moins une trappe de désenfumage par 300m², plus une trappe par local aveugle de 100m², et un dispositif de ventilation par escalier.  Des amenées d’air frais doivent également être mises en place. Les trappes doivent aussi être munies d’un mécanisme de déclenchement à distance, tel qu’un treuil.

Canton de désenfumage

La surface totale des exutoires de fumées doit être au moins égale à 1/100e de la superficie du local avec un minimum de 1 m² (idem amenées d’air).

Les locaux de plus de 2 000m² sont découpés en cantons de désenfumage dont la longueur doit être inférieure ou égale à 60 m et la superficie inférieure ou égale à 1 600 m2.

La détermination des cantons de désenfumage est définie dans l’instruction technique 246 (IT246), publiée dans l’arrêté du 22 mars 2004 (Article 7.1.2, page 10).

Les cantons seront délimités par des écrans de cantonnement. Les écrans de cantonnement sont des séparations verticales placées en sous-face de la toiture ou du plancher haut de façon à s’opposer à la diffusion de la fumée et des gaz.

Vous aider dans le choix, l’installation et la maintenance de vos trappes de désenfumage

L’équipe de la Compagnie des Toits vous accompagne dans le choix de vos dispositifs de désenfumage dans le respect des normes. Nous installons et remplaçons tous les types de trappes de désenfumage qui doivent répondre scrupuleusement à la norme EN 12101-2 et être entretenus au moins une fois par an.


 

 

 

Si à La Compagnie des Toits, nous sommes habilités à poser ce type de système, nous ne réalisons en revanche pas l’asservissement au système de sécurité incendie pour des raisons d’assurance. Un prestataire partenaire pourra le cas échéant vous être présenté.

Prenez contact avec l’une de nos agences.

 

 

 

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le avec vos amis !
Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin