L'univers du toit | le 17 décembre 2021

Quelle est la durée de vie des toits ?

La toiture est l’un des éléments clés d’un bâtiment professionnel. Elle permet de protéger des intempéries, d’améliorer l’isolation des lieux et d’assurer la bonne activité à l’intérieur d'un bâtiment. Bien que toutes les toitures vieillissent, plusieurs facteurs impacts directement leur durée de vie.

Quelles sont les causes du vieillissement d’une toiture ?

Différents paramètres ont une incidence sur le vieillissement d’une toiture et ainsi, sur sa durée de vie. Pour connaître la longévité de sa toiture, il faut donc prêter attention aux éléments suivants :

  • Le climat. Une toiture doit bien évidemment être adaptée aux conditions météorologiques de sa zone géographique pour ne pas s’user prématurément.
  • La charpente. Une détérioration de la charpente pourrait considérablement diminuer la durée de vie d’une toiture.
  • Le revêtement de couverture. Le choix du matériau de revêtement est déterminant. En effet, les couvertures sont en contact direct avec les intempéries et doivent donc être résistantes et adaptées au climat.
  • La pente. Sauf cas particuliers, une pente légère minimale est nécessaire pour que l’eau puisse être drainée de votre toit lors des intempéries. Il est indispensable d’éviter la stagnation d’eau (risques d’infiltrations, présence de moustiques …).

La durée de vie d’un toit selon les matériaux de revêtement

Le revêtement de couverture est l’un des éléments principaux du toit, et est sans conteste le composant qui détermine la longévité d’une toiture. À titre indicatif, voici un tableau des estimations de durée de vie en fonction du matériau de revêtement de couverture utilisé, du plus au moins pérenne.

Toiture en zinc

Environ 110 ans

Toiture en ardoises naturelles

Entre 70 et 100 ans

Toiture en tuiles de terre cuite

Entre 50 et 100 ans

Toiture en tuiles béton

Environ 50 ans

Etanchéité TPO

Entre 30 et 50 ans

Etanchéité EPDM

Entre 30 et 50 ans

Entre 30 et 50 ans

Toiture en ardoises artificielles

Environ 30 ans

Toiture en plaques ondulées fibres-ciment

Environ 30 ans

Etanchéité bitume

Entre 20 et 30 ans

Toutes ces estimations ne sont valables que si la toiture a été posée dans les règles de l’art, avec un matériau de bonne qualité, et qu’elle a été régulièrement et correctement entretenue.

Comment augmenter la durée de vie de sa toiture professionnelle ?

Pour rallonger la durée de vie de sa toiture, le seul moyen est d’en prendre soin. Un entretien préventif régulier est donc le seul moyen d’assurer la longévité de sa toiture. Vous pourrez alors garantir la permanence de l’activité professionnelle, la production, la sécurité des personnes et des biens au sein du bâtiment. Un entretien préventif permettra également de repousser l’échéance de la réfection, qui aurait un prix bien plus important.

Vérifier les évacuations d’eaux pluviales

Pour le bon entretien de sa toiture professionnelle, il est important que celle-ci soit bien nettoyée. Les évacuations d’eaux pluviales doivent être régulièrement contrôlées et nettoyées afin d’éviter une stagnation d’eau qui pourrait mettre en péril l’étanchéité de la toiture (gouttières, chéneaux, naissances, descentes, pieds de chute).

Démousser la toiture

Outre l’aspect visuel qui peut donner un sentiment de négligence, le démoussage répond à des impératifs techniques car la présence de mousses, lichens, végétaux en toiture … occasionne de nombreuses difficultés : gel des matériaux, augmentation de la capillarité …

Installer un système anti-nuisible

Les oiseaux occasionnent divers dommages aux toitures professionnelles à cause de leurs déjections qui peuvent alors obstruer les évacuations d’eaux pluviales ou entraîner des problèmes d’hygiène et de détérioration des matériaux. L’installation de système anti-nuisible est alors possible pour éviter ces dangers.

Remplacer les panneaux en polycarbonate, polyester et PRV (fibre de verre)

Pour les toits professionnels équipés de plaques en polycarbonate, un remplacement de ces panneaux peut parfois être nécessaire (jaunissement, problème d’étanchéité, etc.)

Comment savoir s'il faut refaire sa toiture ?

Pour savoir si votre toiture professionnelle doit être refaite, celle-ci doit être inspectée par un professionnel. Un contrôle visuel est alors nécessaire pour vérifier les éléments clés de la toiture (émergences, partie courante, lignes de couverture, évacuations des eaux pluviales). Il sera également nécessaire de vérifier l’absence de moisissure ou pourriture, d’un affaissement du toit, d’une fuite ou d’une détérioration.


Vous avez une problématique avec votre toit professionnel ?
Une urgence, un besoin d’intervention, une question ?
Prenez contact avec l’une de nos agences.

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le avec vos amis !
Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin