Matériaux | le 10 janvier 2022

Qu’est-ce que l’EPDM ?

L’EPDM est une membrane utilisée pour le revêtement en toiture. Majoritairement dédiée aux toitures plates ou à faible pente, elle présente de nombreux avantages. Découvrez tout ce qu’il y a à savoir sur ce revêtement de plus en plus plébiscité en toiture professionnelle.

Le rôle de la membrane EPDM

Composée d’un mélange d’Éthylène, de Propylène, de Diène, et de Monomères, la membrane EPDM est un revêtement monocouche. Semblable visuellement à un caoutchouc synthétique, ce revêtement a vu le jour au début des années 60.

La membrane EPDM sert à assurer l’étanchéité des toitures et participe à la fois à la durée de vie des ouvrages et au confort des usagers. Pour cela, elle garantit la qualité de la construction et le maintien de ces performances dans le temps. Posée dans les règles d’art, elle lutte contre les intempéries et évite que l’eau ne pénètre à l’intérieur des bâtiments.

Les 5 avantages de la membrane EPDM

1. Une membrane résistante et durable

La membrane EPDM est conçue pour résister à l’oxydation, à la lumière, aux intempéries et aux variations extrêmes de température. Elle est capable de supporter des températures allant de -50°C à plus de 130°C. L’ajout de noir de carbone dans sa composition augmente encore davantage sa stabilité face à la chaleur et aux rayons UV. Capable de laisser s’échapper la vapeur d’eau tout en restant étanche, ce matériau respirant, limite les cloques et évite les arrachements.

L’ensemble de ces caractéristiques techniques permet donc à cette solution d’étanchéité d’être particulièrement durable. En effet, l’EPDM a une durée de vie de plus de 50 ans !

2. Une membrane élastique

La principale qualité mécanique de l’EPDM est sa capacité d’étirement supérieure à 300% avant rupture. L’EPDM s’adapte facilement à toutes les dimensions de support et aux potentiels mouvements de ce dernier sans jamais saturer ni casser. Il accompagne avec souplesse les cycles de dilatation et rétractation de son support.

Après plus de trente ans en conditions réelles, des tests réalisés sur des échantillons EPDM prélevés en toiture ont démontré une élasticité encore supérieure à 250 %.

3. Une membrane économique

La membrane EPDM est un produit haut de gamme de l’étanchéité au prix généralement abordable. Le coût moyen d’une toiture en EPDM est inférieur à celui d’autres matériaux de toiture, tel que le PVC ou le métal.

La membrane est également économique par sa pose simple et rapide. Son entretien est facilité. À noter également qu’il n’est pas nécessaire d’investir dans du matériel de pose coûteux et volumineux.

4. Une membrane rapide à poser

On trouve aujourd’hui sur le marché de grandes nappes qui réduisent considérablement le temps de pose. Disponible en une seule pièce, la membrane nécessite alors très peu de joints, accélérant ainsi l’installation sur chantier, et limitant les risques d’infiltrations.

En neuf comme en rénovation, l’EPDM se pose directement sur la plupart des supports comme le bois, le béton, le zinc, l’acier, etc. Recommandée pour les toitures plates ou à faible pente, elle est aussi parfaite pour les toitures végétalisées grâce à sa résistance à la pourriture et son excellente imperméabilité.

Le faible poids de la membrane EPDM (environ 1,5 kg/m²) lui permet, dans certains cas, d’être posée par-dessus l’ancienne toiture sans que celle-ci ne soit retirée.

5. Une membrane à faible impact environnemental

Bien qu’issue de la pétrochimie, comme les membranes bitume ou PVC, la membrane EPDM se distingue de ces dernières par un bilan carbone (énergie grise) moins important. En raison de sa durée de vie de minimum 50 ans, son impact sur l’environnement est notamment réduit. Son cycle environnemental est aussi écologique à tous les niveaux, de la fabrication à sa fin de vie durable. En effet, sa fabrication (sans solvants, sans COV, sans chlore) permet, selon sa méthode d’installation, un recyclage en fin de vie.

Entretien d’une toiture en EPDM

Comme pour toutes les toitures à membrane, une toiture en EPDM demande peu d’entretien, bien qu’elle en nécessite tout de même. Afin de conserver le bon état de votre toiture professionnelle, deux inspections visuelles par an sont recommandées, au moment du printemps et de l’automne. Cet entretien préventif fait par un spécialiste, dans le cadre d’un contrat de maintenance, servira à veiller à ce que la toiture ne possède ni percement ni fissure. Dans le cas d’une fissure ou d’une fuite, une réparation localisée à froid sera alors possible.


Vous avez une problématique avec votre toit professionnel ?
Une urgence, un besoin d’intervention, une question ?
Prenez contact avec l’une de nos agences.

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le avec vos amis !
Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin